Mise en garde et déclarations prospectives

Les informations utilisées sur ce site Web décrivent les questions de déclaration volontaire en matière de durabilité que nous considérons comme étant d’une importance élevée ou moyenne en termes d’intérêt pour les parties prenantes et d’impact commercial potentiel. Les questions jugées importantes aux fins de ce site Web peuvent ne pas être considérées comme telles aux fins de l’impact financier ou de déclarations à la SEC. Les informations sur les questions jugées importantes pour nos investisseurs, telles que définies par les exigences réglementaires, peuvent être trouvées dans nos dépôts auprès de la SEC.
Les déclarations figurant sur ce site Web qui ne sont pas fondées sur des faits historiques sont des « déclarations prévisionnelles » au sens de la Loi de sur la réforme des litiges relatifs aux valeurs mobilières privées de 1995 (Private Securities Litigation Reform Act) et, par conséquent, concernent des risques et des incertitudes connus et inconnus qui sont difficiles à prévoir et qui pourraient faire en sorte que nos résultats, notre rendement ou nos réalisations réels diffèrent sensiblement de ceux discutés. Il s’agit notamment de déclarations concernant nos attentes, croyances, plans, stratégies, objectifs, événements, conditions, rendement financier, perspectives ou événements futurs. Dans certains cas, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de mots tels que « peut », « pourrai », « s’attendre » , « avoir l’intention», « planifier, » « chercher », « anticiper », « croire », « estimer », « prédire », « potentiel », « perspectives », « croire », « continuer », « probable », « sera », « serait », et d’autres mots et expressions similaires. Les déclarations prospectives sont nécessairement basées sur des estimations et des hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par nous et par notre direction, sont intrinsèquement incertaines. Par conséquent, vous ne devriez pas accorder une confiance excessive aux déclarations prospectives, qui ne sont valables qu’à la date à laquelle elles sont formulées et qui ne constituent aucunement des garanties de rendement futur. Nous ne nous engageons pas à mettre à jour ou à réviser publiquement ces déclarations prévisionnelles.
Les facteurs suivants, en plus de ceux abordés ailleurs sur ce site Web sous « Facteurs de risque » et dans nos documents déposés auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (« SEC »), pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de nos attentes actuelles exprimées dans les déclarations prévisionnelles :
• la durée et les effets de la pandémie mondiale de COVID-19 et toute exigence relative à la gestion des mesures d’atténuation liées à la pandémie, y compris les répercussions négatives sur nos activités, notre personnel, nos opérations, notre activité commerciale, notre chaîne d’approvisionnement, la demande pour nos actifs de transport, la valeur de nos actifs, nos liquidités et les conditions macroéconomiques
• l’exposition aux dommages, aux amendes, aux sanctions pénales et civiles ainsi qu’à l’atteinte à la réputation découlant d’une issue négative dans un litige, y compris les réclamations découlant d’un accident impliquant des biens de transport
• l’incapacité de maintenir nos actifs de transport en location à des taux satisfaisants en raison d’une offre excédentaire d’actifs sur le marché ou d’autres changements dans l’offre et la demande
• une baisse significative de la demande des clients pour nos actifs ou pour nos services de transport, y compris pour les motifs suivants :
o la faiblesse des conditions macroéconomiques
o la faiblesse des conditions du marché dans les activités de nos clients
o des changements défavorables dans le prix ou dans la demande pour les produits de base
o des changements dans l’exploitation, l’efficacité, la tarification et les offres de services ferroviaires, y compris ceux liés au « transport ferroviaire à horaires fixes »
o des changements aux ou des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement
o la disponibilité de pipelines, de camions et d’autres modes de transport alternatifs
o changements dans les conditions affectant l’industrie de l’aviation, notamment la réduction de la demande de voyages aériens, l’exposition géographique et les concentrations de clients
o d’autres besoins opérationnels ou commerciaux ou décisions de nos clients
o le désir des clients d’acheter, plutôt que de louer, nos actifs de transport
• des coûts plus élevés associés à l’augmentation des affectations de nos actifs de transport à la suite du non-renouvellement de baux, des défaillances de clients et des programmes de maintenance de conformité ou d’autres initiatives liées à la maintenance
• des événements ayant un impact négatif sur les actifs, les clients ou les régions où nous avons une exposition concentrée en matière d’investissement
• les risques financiers et d’exploitation liés aux engagements d’achat d’actifs de transport à long terme
• la réduction des possibilités de générer des revenus de remise en marché des actifs
• l’incapacité à mener à bien et à gérer les activités d’acquisition et de cession en cours
• la dépendance à l’égard de Rolls-Royce en ce qui concerne nos activités de location de moteurs de rechange d’aéronefs, et les risques que certains facteurs qui nuisent à Rolls-Royce puissent avoir un effet négatif sur nos activités
• les fluctuations des taux de change
• l’inflation ou la déflation
• l’incapacité à négocier avec succès des conventions collectives avec les syndicats représentant une partie importante de nos employés
• les charges de dépréciation d’actifs que nous pourrions être amenés à comptabiliser
• la détérioration des conditions sur les marchés des capitaux, la réduction de nos notes de crédit ou l’augmentation de nos coûts de financement
• les changements dans les pratiques des banques en matière de communication des taux interbancaires et l’abandon progressif du LIBOR
• les facteurs concurrentiels sur nos principaux marchés, notamment les concurrents dont les coûts du capital sont nettement inférieurs
• les risques liés à nos activités internationales et à notre expansion sur de nouveaux marchés géographiques, y compris les lois, règlements, tarifs, taxes, traités, sanctions ou barrières commerciales affectant nos activités dans les pays où nous faisons des affaires
• les changements apportés aux ou le non-respect des lois, règles et règlements
• les conditions politiques aux États-Unis et dans le monde
• l’impossibilité d’obtenir une assurance rentable
• la responsabilité environnementale et les coûts d’assainissement
• l’obsolescence potentielle de nos actifs
• des provisions insuffisantes pour couvrir les pertes de crédit dans notre portefeuille
• les risques opérationnels, fonctionnels et réglementaires liés aux phénomènes météorologiques violents, au changement climatique et aux catastrophes naturelles
• l’incapacité à maintenir et à sécuriser notre infrastructure de technologie de l’information contre les menaces de cybersécurité et les perturbations connexes de nos activités
• des changements dans les hypothèses, une augmentation des besoins de financement ou des pertes de placement dans nos régimes de pension et d’après-retraite.
• l’incapacité de maintenir un contrôle interne efficace sur les vérifications et les procédures en matière de rapports financiers et de déclaration

GATX Corporation